B.P. 337 Yaounde, Cameroun
(237) 222 22 13 20

Institution

Créée par Décret N° 93/036 du 29 janvier 1993, l’Université de Yaoundé I est un Etablissement Public, Scientifique et Culturel doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière. Elle est placée sous la tutelle du Ministère chargé de l’Enseignement Supérieur.

Nos Missions

L’Université de Yaoundé 1 a pour missions :

  • d’élaborer et de transmettre les connaissances;
  • de développer la recherche et la formation des hommes;
  • de porter au plus haut niveau et au meilleur rythme de progrès les formes supérieures de la culture et de la recherche;
  • de procurer l’accès à la formation supérieure à tous ceux qui en ont la vocation et la capacité;
  • de concourir à l’appui au développement et à la promotion sociale et culturelle;
  • de développer la pratique du bilinguisme.

L’Université de Yaoundé I dispose d’une Administration Centrale et des Organes de gestion et de contrôle.

Conseil d'Administration

Le Conseil d’Administration, actuellement présidé par Monsieur le Ministre FOUMAN AKAME, Chancellier honoraire de l’Université de Yaoundé, est l’organe suprême de l’Université de Yaoundé I. Il se réunit une fois par semestre en session ordinaire et en session extraordinaire sur convocation de son Président ou sur proposition des deux tiers de ses membres chaque fois que cela est nécessaire.

Nos Missions

  • Le Conseil d’Administration assure l’exécution du plan de développement de l’Université tel que défini par le Conseil de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et Technique et arrêté par le Président de la République.

 

  • Le Conseil d’Administration délibère et arrête le budget de l’Université dans la limite des crédits et des moyens disponibles. Il adopte les résolutions prises par le Conseil de l’Université. Il est consulté ou émet des avis sur :
  • la création des Etablissements, des Départements, Laboratoires et Centres Spécialisés ;
  • les orientations et les choix de coopération universitaire.

 

  • Le Conseil d’Administration examine :
  • toutes les questions qui lui sont soumises par l’autorité de tutelle, par son Président ou par le Chef de l’Institution Universitaire ;
  • le régime, l’organisation et le programme des études et la recherche ;
  • toutes les questions qui lui sont soumises par le Ministre chargé de l’Enseignement Supérieur ou le Recteur et relatives à la vie et aux intérêts de l’Université.

 

Il est créé une Section permanente du Conseil d’administration qui exerce les attributions de ce dernier entre ces diverses sessions à l’exception du vote du budget.

Le Recteur

Pr Maurice Aurélien SOSSO

À la tête de l’Université est placé un Recteur. Nommé par décret présidentiel, le Recteur est choisi parmi les membres du Corps Enseignant des Institutions Universitaires, de rang magistral, ayant une longue expérience de l’administration publique, jouissant d’une bonne moralité et faisant preuve de productivité et de rayonnement scientifique.

Assisté d’un ou de plusieurs Vice-Recteur(s), le Recteur dirige l’Université sur le plan administratif et académique.

Sur le plan administratif

  • Il veille à l’exécution des résolutions du Conseil d’Administration.
  • Il est responsable des relations extérieures de l’Université et reçoit les correspondances adressées à celle-ci.
  • Il est l’ordonnateur du budget de l’Université.
  • Sous réserve des dispositions particulières régissant certains Etablissements, les Chefs d’Etablissements relèvent hiérarchiquement de lui. Il préside les conseils de direction, de perfectionnement et d’orientation.
  • Il reçoit les procès-verbaux des conseils et assemblées des divers Etablissements dont le décisions qui n’exigent pas l’intervention du Conseil d’Administration ne deviennent exécutoires qu’après avoir reçu son visa.
  • Il recrute le personnel non enseignant et non fonctionnaire.
  • Il assure le recrutement des enseignants pour le compte de l’ensemble de l’Université dans le cadre des résolutions des instances compétentes de celle-ci.
  • Il dispose de l’exercice de l’action disciplinaire au sein de l’Université conformément à la réglementation en vigueur.
  • Il met en mission à l’intérieur et à l’extérieur le personnel relevant de l’Université.
  • Il veille à la bonne administration des Etablissements de l’Université. Il adresse à cet effet aux Chefs d’Etablissements des instructions utiles et organise les réunions des Chefs d’Etablissements.
  • Il peut, en cas d’urgence, prendre les mesures propres au rétablissement de l’ordre et en référer sans délai au Ministre chargé de l’Enseignement Supérieur.
  • Il dispose du droit général d’avertissement privé et public à l’égard des personnels de l’Université, conformément à la réglementation en vigueur.
  • Il peut déléguer dans des domaines spécifiques, et selon des modalités particulières, sa signature au Secrétaire Général et, en tant que de besoin, aux Chefs d’Etablissements.

Sur le plan académique

  • Il préside le Conseil de l’Université dont il veille à l’exécution des résolutions.
  • Il assure la collation des grades et des titres et signe avec le Ministre de tutelle les diplômes délivrés par l’Université.
  • Il veille au niveau de tous les Etablissements à l’exécution des programmes d’enseignement, du régime des études et des examens et peut donner des instructions à cet effet.
  • Il suit l’élaboration de l’exécution des programmes d’enseignement et de recherche de l’Université.
  • Il consacre l’organisation et le fonctionnement des Unités d’Enseignement et des Equipes de Recherche associées au niveau de la coopération interuniversitaire.
  • Il gère la carrière des enseignants et prend les mesures de nature à contribuer à leur promotion et à leur épanouissement scientifique et professionnel.
  • Il représente l’Université en justice et en toutes circonstances.
  • Il organise et gère le développement de la coopération universitaire.

 

Il est créé auprès du Recteur des formations de travail ci-après dénommées :

  • une Commission de la Planification Universitaire et de Développement ;
  • une Commission des Activités Culturelles, Sportives et Associatives ;
  • un Conseil de Discipline ;
  • un Conseil des Publications, de la Documentation et de la Bibliothèque ;
  • une Réunion de Coordination des Services Administratifs du Rectorat et en cas de besoin des Etablissements.

Les Vice-Recteurs

Pr Daniel ABWA

Vice-Recteur chargé des Enseignements, de la Professionnalisation et du Développement des Technologies de l’Information et de la Communication (VR-EPDTIC)

(+237) 222 04 81 22

B.P. 337 Yaounde, Cameroun

Pr Emmanuel TONYE

Vice-Recteur chargé de la Recherche, de la Coopération et des Relations avec le Monde des Entreprises (VR-RCRME)

(+237) 222 23 53 87

B.P. 337 Yaounde, Cameroun

Pr René Joly ASSAKO

Vice-Recteur chargé du Contrôle Interne et de l’Evaluation (VR-CIE)

(+237) 222 04 81 23

B.P. 337 Yaounde, Cameroun

Organes et Autorités

  • Le Conseil d’Administration, actuellement présidé par le Ministre FOUMAN AKAME, Chancellier honoraire de l’Université de Yaoundé.
  • Le Conseil de l’Université
  • Le Recteur
  • Les Vice-Recteurs
  • Le Secrétaire Général
  • Le Conseiller Technique
  • Les Conseils et Commissions Spécialisés
  • L’Administration Centrale
  • L’Agence Comptable et la Commission Financière
  • Les Centres et Laboratoires Spécialisés
  • Les Etablissements

Administration Centrale

  • Le Secrétariat Général, dirigé par le Professeur Jean-Emmanuel PONDI;
  • La Direction des Affaires Académiques et de la Coopération, dirigée par le Professeur BITJONG NDOMBOL;
  • La Direction des Affaires Administratives et Financières, dirigée par Madame Pauline ZE AKAM ;
  • La Direction des Infrastructures, de la Planification et du Développement, dirigée par le Professeur TAMO TATIETSE Thomas;
  • La Direction du Centre des Œuvres Universitaires, dirigée par Madame BELING Josiane ;
  • Le Centre Médico-Social, dirigé par le Professeur ATCHOU.

Le Conseil de l'Université

Le Conseil de l’Université est l’instance compétente dans le domaine académique et scientifique au sein de l’Université.

A ce titre :

  • il coordonne l’organisation générale des activités et les programmes pédagogiques proposés par les Etablissements ;
  • il émet des avis sur les recrutements et les avancements des enseignants qu’adopte le Conseil d’Administration ;
  • il approuve les programmes d’enseignement et de recherche qu’arrête le Ministre de tutelle ;
  • il détermine les modalités de sélection des étudiants dans les divers cycles de formation ;
  • il émet un avis sur la création des Etablissements, de Départements, des Unités de Formation ou de Recherche et des Centres Spécialisés ;
  • il examine toutes les questions qui lui sont soumises par l’autorité de tutelle ou le Recteur.

 

Le Conseil de l’Université est présidé par le Recteur. Un Vice-Recteur en assure la vice-présidence.

Stratégie Universitaire

A l’ère où les infrastructures physiques, dont les amphithéâtres, ne répondent plus aux attentes, tant le nombre d’étudiants est de plus en plus croissant, le Numérique Educatif se présente comme la seule alternative fiable et incontournable. En fait, le Numérique Educatif est cette politique qui promeut l’introduction, à tous égards, des Technologies de l’Information et de la Communication dans le système d’enseignement. Cette politique a été fortement impulsée à l’Université de Yaoundé I grâce à son Recteur qui ne ménage aucun effort pour son implémentation.

A ce jour, cette politique a été implémentée sous différents aspects de la vie académique à l’Université de Yaoundé I et porte déjà ses fruits. A ce titre, l’on peut par exemple citer la télé-évaluation.

La télé-évaluation est ce mécanisme d’évaluation des étudiants de l’Université de Yaoundé I en utilisant les moyens numériques que sont les télécommandes, les ordinateurs et les QCM (questions à choix multiples). Et tout de suite après l’examen, les résultats sont connus ! L’objectif de cette mesure est de disposer d’une évaluation objective des masses c’est-à-dire des effectifs pléthoriques qu’on rencontre dans certaines filières, et surtout, dans les niveaux inférieurs des facultés à grands effectifs que sont la Faculté des Arts, Lettres et Sciences Humaines et la Faculté des Sciences. C’est donc un saut qualitatif dans le système d’évaluation à l’Université de Yaoundé I.

L’autre mesure du Numérique éducatif c’est les Classes Virtuelles. C’est un modèle inédit de communication entre les étudiants et les enseignants. Pour ce faire, chaque enseignant dispose d’une adresse de messagerie électronique interne, autant que chaque niveau de filière par établissement dispose de la sienne, connue de tous les étudiants de ce niveau. A ce titre, l’enseignant dépose son cours, ses travaux dirigés dans cet espace et tous les étudiants de ce niveau ont accès aux documents et peuvent donc les télécharger. De même, un étudiant peut poser une question à l’enseignant à travers ce canal, celui-ci répond et tout le monde a l’information. Ainsi, l’étudiant qui n’a pas assisté à un cours peut bien le télécharger là-dedans. C’est bien une classe virtuelle.

Il existe d’autres mesures notamment les cours en ligne avec la plateforme Moodle, les préinscriptions et inscriptions en ligne, les demandes de chambre, etc.

Centres et Laboratoires Spécialisés

  • La Bibliothèque Centrale
  • Le Centre de Biotechnologie
  • Le Centre Universitaire des Technologies de l’Information (Centre de Calcul)
  • Le Centre médico-social

Docteur Honoris Causa

Collation des diplômes Honoris Causa

  • Madame Irina BOKOVA, Directrice Générale de l’UNESCO. Lire l’article
  • Madame Michaëlle Jean, Secrétaire générale de la Francophonie. Lire l’article

Gouvernance Universitaire

En cours…

Droits et Obligations - Procédures disciplinaires au MINESUP

En cours…